Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Archives

Une anthologie remarquable


Lecteurs voraces, blasés ou curieux, réjouissez-vous! Car à moins d’être réellement blasés, Monuments intellectuels de la Nouvelle-France et du Québec ancien vous procurera le plaisir de la découverte, de la connaissance et de la pensée. Publiée sous la direction de l’ancien recteur de l’UQAM Claude Corbo, l’anthologie présente vingt-sept livres fondamentaux relatifs à la Nouvelle-France et au Québec d’avant le XXe siècle. Écrits par des connaisseurs, ces textes s’adressent au grand public. En une dizaine de pages, on présente l’auteur, l’oeuvre, le sens du… Lire la suite
 

Un témoin plein d’esprit, le baron de Lahontan


En 1683, un jeune soldat français de 17 ans du nom de Louis-Armand de Lom d’Arce débarque à Québec. Le jeune homme, qui se fera appeler baron de Lahontan en l’honneur de la baronnie du même nom où il est né, observe les mœurs de la Nouvelle-France. Il participe à des expéditions de chasse avec des Algonquins et plonge rapidement au coeur de l’action en prenant part à de grandes expéditions militaires en territoire iroquois. À l’âge de 21 ans,… Lire la suite
 

Nous célébrons du grand Vaudreuil…!


La plume au fourreau fait partie de ces très bons livres qui témoignent de la qualité de la relève universitaire actuelle. Il s’agit de la version remaniée d’un mémoire de maîtrise déposé en 2012 au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Ce mémoire a obtenu le prix Andrien-Thério de la revue Lettres québécoises et le prix Jacques-Cotnam de la collection L’Archive littéraire au Québec des Presses de l’Université Laval. Au départ, l’auteur a eu l’idée fort originale d’examiner le contenu… Lire la suite
 

Les Jésuites chez les Illinois : échec ou succès?


Selon plusieurs, l’entreprise missionnaire des Jésuites de la Nouvelle-France auprès des peuples autochtones aurait été un échec. Dans The Catholic calumet : colonial conversions in French and Indian North America, l’historien américain Tracy Neal Leavelle prétend le contraire. Dans son chapitre final intitulé Notes sur les sources et la méthode, il affirme que le point de vue général des historiens a été formé par la destruction de la Huronie en 1649-1650, territoire sur lequel les Jésuites avaient tout misé. Or,… Lire la suite
 

Saison festive


Elles ne sont pas parées de papier coloré et de rubans brillants, mais elles sont tout aussi scintillantes que des cadeaux sous le sapin. Voici nos suggestions de lecture, de films et de musique en cette saison festive. Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et vous offrons nos meilleurs vœux pour la nouvelle année! Sylvie-Josée Breault recommande Déjà Noël de Frédérique Bertrand. Tel un cadeau unique, ce roman graphique s’avère en tout point singulier. De par son emballage d’abord, car… Lire la suite
 

Il y a 350 ans, tout ne tenait qu’à un fil


En 1661, le gouverneur de Trois-Rivières, Pierre Boucher, traverse l’Atlantique afin de convaincre le roi Louis XIV que la Nouvelle-France vaut la peine d’être défendue. Les quelques 3000 habitants de la colonie sont alors au bord du désespoir. Plusieurs pensent à retourner vivre en France. Frappés par d’incessantes attaques et embuscades principalement de la part des Agniers (ou Mohawks, en anglais), ces pionniers osent à peine sortir de leurs enceintes palissadées et, s’ils en ont la chance, ils sont accompagnés… Lire la suite
 

Fin de la Nouvelle-France


L’illustration de la couverture de La fin de la Nouvelle-France provient d’un tableau du peintre américain Benjamin West. L’œuvre met en scène le baron de Dieskau, un officier français blessé à la jambe lors de la bataille du lac George (auparavant lac Saint-Sacrement). La ferme magnanimité de l’officier de l’armée britannique William Johnson sauve, in extremis, le baron aux cheveux poudrés, vieilli, défait, terrifié, du tomahawk d’un Mohawk désireux de le scalper, sous l’œil à la fois attentif et détaché… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec