Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Archives

Stupeur et tremblements entre l’Occident et l’Orient


Je ne connaissais pas l’écriture d’Amélie Nothomb et mes connaissances sur le Japon sont limitées. À la lecture de son roman, Stupeur et tremblements, j’ai vécu une double initiation. Cette auteure, fille de diplomate, a vécu sa petite enfance au Japon et en a conservé une vision idyllique. C’est pour cette raison qu’à l’âge adulte, elle décide d’y retourner. Après de nombreux efforts, elle décroche un contrat d’un an comme interprète dans une grande multinationale de Tokyo. C’est à partir… Lire la suite
 

L’odyssée de Louis Zamperini


L’histoire de Louis Zamperini, coureur olympique et bombardier dans l’armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, en est une de pur héroïsme. Comme beaucoup d’autres immigrants de deuxième génération aux États-Unis dans les années 20, Louis est d’origine modeste. Il grandit à Torrance en Californie et, après une courte carrière victorieuse comme coureur de demi-fond, il s’enrôle dans l’armée. Il devient caporal d’artillerie dans les forces de l’air et est envoyé à Hawaii en novembre 1942. En mission pour retrouver… Lire la suite
 

Yamabuki


Une vieille dame prend plaisir encore à vivre avec son mari après 56 ans de vie commune. Elle se rappelle sa première union avec un coureur de jupons dont elle a heureusement divorcé. Puis elle nous parle de sa rencontre avec son second époux alors qu’elle se rendait à Tokyo pour y refaire sa vie. C’est la naissance d’un amour dans un Japon en reconstruction, après la Deuxième Guerre mondiale. L’héroïne travaille comme assistante auprès d’une maîtresse de la cérémonie… Lire la suite
 

Toute la terre et tout le ciel


En même temps, toute la terre et tout le ciel de l’auteure canadienne Ruth Ozeki ouvre de nombreuses pistes de réflexion. Faisant preuve d’un souffle étonnant, ce roman unit à travers le temps la vie d’une écrivaine vivant en Colombie-Britannique, au lendemain du tsunami de 2011, à celle d’une adolescente de Tokyo au début des années 2000. On y découvre un père désabusé et suicidaire, une arrière-grand-mère féministe devenue nonne, les lettres d’un jeune soldat kamikaze, un corbeau à la présence prémonitoire, un… Lire la suite
 

Un appel à la mémoire de l’Histoire


C’est dans la foulée de la rentrée littéraire de l’automne 2012 que j’ai découvert l’existence de l’auteure Julie Otsuka et de son plus récent roman traduit en français : Certaines n’avaient jamais vu la mer. Difficile pour moi de ne pas être interpellée par le titre. Assurément l’expérience de femmes allait constituer la matière première du récit… Sans oublier le graphisme splendide de la page couverture : la photographie de type Kodachrome d’une jeune Japonaise (on le suppose à son kimono), sa… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec