Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Comment dit-on Feel good books en français?

Fatiguée, débinée, pressée ou stressée? Novembre frappe… Ma cousine Céline, des Éboulements, préconise en ce cas un « p’tit remontant » . Si le vin fruité de Céline et la douceur de vivre en Charlevoix sont hors de portée – pour le moment – , en guise de remède à une poussée de déprime automnale, il y a des livres qui font du bien. Pour la dose de contentement et de sourires inoculée, j’aime tous les livres d’Alexander McCall Smith!

Un safari tout confort est le onzième de la série Les enquêtes de Mma Ramotswe  qui en compte quinze : allez-y avec n’importe quel titre, dans n’importe quel ordre. Tous sont imprégnés de la bonté, de la sagacité et de la grande humanité de Precious Ramotswe, première femme détective du pays et propriétaire de l’Agence des dames détectives No. 1 du Botswana.

Femme intelligente, bienveillante et respectueuse, Mma Ramotswe est la fille du regretté Omed Ramotswe, un éleveur de bétail et un père exemplaire. Son époux, monsieur J.L.B. Matekoni, est le meilleur mécanicien et aussi le meilleur mari du Botswana, partageant avec sa femme un profond attachement aux valeurs traditionnelles du pays.

Les enquêtes menées par Mma Ramotswe avec l’aide de sa fidèle et compétente secrétaire et assistante-détective Grace Makutsi n’ont rien de sanglant. Sur la sellette, maris infidèles (quelques épouses, aussi…), soupçons et mensonges, tentatives de fraude ou de larcin, envoûtements, disparitions et autres ennuis susceptibles de surgir dans la vie quotidienne de tout Botswanais, quel que soit son rôle et sa position dans l’échelle sociale. Les enquêtes se déroulent à Gabarone, la capitale, dans le désert du Kalahari ou, comme cette fois, dans un safari club du delta d’Okavango parmi les animaux sauvages.

Habile à dénouer les fils d’une énigme, Mma Ramotswe n’a pas son pareil pour apprécier les bonnes choses de la vie, comme une grande tasse de thé rouge ou le solide tissu de la solidarité féminine, fondée sur des liens d’estime et d’amitié. Toute femme partagera la joie de Mma Ramotswe quand Mma Makutsi, en butte aux avanies infligées par l’acariâtre tante de son fiancé Phuti Radiphuti, sera tirée d’affaire par la directrice de la ferme des orphelins de Gabarone, Silvia Potokwane, une maîtresse femme qui en aucun cas ne saurait tolérer l’injustice!

Un Écossais prolifique

Lui-même tout un personnage, Alexander McCall Smith est un juriste d’origine écossaise, expert en bioéthique et joueur de basson. Il est aussi auteur de deux autres excellentes séries dont l’action se déroule à Édimbourg.

J’ignore quand, mais un jour, c’est certain, je visiterai l’Écosse! Ce sera en l’honneur d’Isabel Dalhousie, héroïne de la série éponyme, douce rêveuse, enquêtrice amateure, docteure en philosophie et rédactrice en chef de la Revue d’éthique appliquée. Les personnages de cette série évoluent souvent dans le milieu universitaire, le commerce de l’art et le monde de la musique classique. Sauf Brother Fox qui, en tant que renard, ne dépasse guère les limites du jardin d’Isabel dans le vieil Édimbourg.

Le héros de la série  44, Scotland Street est Bertie, un gentil bambin âgé de six ans, domicilié à cette adresse. Bertie désire par-dessus tout vivre une vie ordinaire de petit garçon ordinaire; toutefois sa mère Irène nourrit d’autres ambitions pour cet enfant surdoué… D’originaux personnages partagent l’immeuble et le voisinage, comme Angus Lordie, un peintre portraitiste qui vous improvise un poème comme pas un et Domenica Macdonald, éminente anthropologue. Jamais à court d’idées nouvelles, Domenica ressemble à Alexander McCall Smith : impossible de s’ennuyer avec elle !

La série des Isabel commence avec Le club des philosophes amateurs et la série  44, Scotland Street  commence avec 44, Scotland Street. Rien n’oblige à respecter l’ordre de parution et c’est plus qu’il n’en faut pour redresser la situation en cas de baisse d’énergie.

Et vous? Vous avez des livres qui font du bien à recommander? Nous aimerions les connaître…

MACCALL Smith, Alexander, Un safari tout confort, Paris, 10/18, 2011, 253 p.

MACCALL Smith, Alexander, Le club des philosophes amateurs, Paris, 10/18, 2006, c2005, 300 p.

Aussi en version numérique

MACCALL Smith, Alexander, 44, Scotland Street, Paris, 10/18, 2007, 413 p.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec