Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Fifty Shades of Grey

J’ai réservé, emprunté et dévoré, en version numérique, Fifty Shades of Grey, le premier tome de la trilogie de l’auteure britannique EL James (Erika Leonard). Je suis en train de passer à travers le deuxième tome, Fifty Shades Darker et je suis certaine de lire le troisième tome, Fifty Shades Freed, aussi avidement! Ça doit être mes hormones de femme enceinte!

Pour ceux qui n’ont pas encore entendu parler de ce nouveau succès commercial mondial, Fyfty Shades est une série de trois romans érotiques qui racontent l’histoire d’une jeune étudiante ordinaire qui rencontre, in extremis, un multimillionnaire très séduisant et sexy, mais oh combien complexe!, tant dans sa vie personnelle que sexuelle. Il est difficile d’en dire plus sans révéler les principales intrigues, mais disons que le livre flirte avec le sadomasochisme.

Il s’agit d’une lecture divertissante, le genre de livre où on doit laisser les analyses et les raisonnements de côté, oublier la réalité (il s’agit vraiment de fiction) et simplement apprécier le déroulement de l’histoire.

Les critiques littéraires sont presque unanimes : il ne s’agit pas d’un chef-d’œuvre! Néanmoins, il s’agit d’une lecture plaisante, que certains journalistes américains ont qualifié de « Mom Porn ».

Lisez-le, vous serez à même de juger entre les critiques sévères et le succès commercial.

Pour ceux qui préfèrent attendre la version française, les éditions JC Lattès devraient publier le premier tome le 17 octobre prochain, sous le titre Cinquante nuances de Grey. La version numérique devrait suivre. Les deuxième et troisième tomes sont attendus respectivement en janvier et en mars 2013. Et comme les droits cinématographiques ont été acquis par Universal Pictures, la trilogie pourrait être portée au grand écran. Bref, nous sommes loin d’en avoir fini avec Fifty Shades of Grey.

N. B. : L’avantage d’une liseuse est de pouvoir lire discrètement, même dans les transports en commun.




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec