Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Je lance un défi de lecture – 5 – La femme qui fuit

 

Que d’émotions pour terminer ce défi de lecture qui aura été assez exigeant pour moi (entre le travail, la famille, les études et le rhume)! Mais ça en valait la peine!

 

défi_la femme qui fuit

Phrases courtes, écriture vive, rythme effréné comme si le temps allait nous manquer. Récit profondément touchant, émotivement engageant. Voici la recette, à mon avis, d’un roman gagnant du Prix des libraires!

 

C’est peu dire : mon cœur de mère fut chamboulé.

 

Le récit que nous livre Anaïs Barbeau-Lavalette est prenant. C’est l’histoire de sa grand-mère Suzanne Meloche, épouse de Marcel Barbeau, peintre et sculpteur québécois. Le récit aborde l’effervescence entourant la création du mouvement automatiste et la publication du manifeste du Refus global de Paul-Émile Borduas. Il illustre également à travers la vie de Suzanne Meloche les déchirements qu’ont dû vivre plusieurs artistes du mouvement à essayer de concilier liberté et responsabilité. Le récit nous amène à réfléchir : faut-il forcément abandonner ceux qu’on aime pour vivre sa liberté individuelle? Il importe de se remettre dans le contexte social de l’époque dans laquelle le récit se déroule : le Québec de Duplessis des années 1940 et 1950 est encore largement sous le joug de l’Église catholique. Néanmoins, on peut se poser la question : fallait-il passer par là pour arriver ici?

 

 

 

 

 

Ainsi tu continues d’exister.
Dans ma soif inaltérable d’aimer.
Et dans ce besoin d’être libre, comme une nécessité extrême.
Mais libre avec eux.
Je suis libre ensemble, moi.

 

 

Ce récit ne peut laisser personne indifférent.

Il obtient mon vote comme grand gagnant de la catégorie Roman québécois du Prix des libraires du Québec 2016.

Maintenant que mon défi de lecture est terminé, j’attends avec impatience le dévoilement du gagnant le 9 mai prochain.défi de lecture - romans québécois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce fut une expérience intéressante de découvrir de nouveaux auteurs québécois très talentueux. Des récits qui, souvent, nous touchent par des trames très personnelles.

 

Je lance un défi de lecture – 3 – À la recherche de New Babylon

 

Dans mon dernier billet, je vous mentionnais que Nord Alice de Marc Séguin serait la prochaine étape de mon défi de lecture. Surprise! C’est plutôt le premier roman de Dominique Scali, À la recherche de New Babylon que j’ai lu, en 12 jours. Je constate d’ailleurs que mon objectif de lire au moins 20 pages par jour est la plupart du temps largement dépassé! J’ai même le temps de prendre des pauses!défi de lecture - À la recherche de New Babylon

 

Dominique Scali nous transporte au Far West dans un monde violent où la plupart des personnages sont désillusionnés. Un monde où les confits se règlent en duel, où les coupables sont pendus devant public et où les femmes travaillent trop souvent dans des bordels!

Ce récit du Far West est construit autour des carnets de notes du narrateur. C’est à travers eux qu’on découvre les personnages et leur quête personnelle : un faux prédicateur qui préfère le silence aux sermons révoltés; un boxeur pyromane qui échappe à plusieurs pendaisons; une jeune femme qui cherche le mari parfait; un présumé exilé russe qui tente de bâtir la ville la plus dangereuse du Far West et qui défie ses adversaires aux échecs, et puis un célèbre matador mexicain devenu chasseur de primes.

Malgré un début plus difficile, j’ai graduellement compris les liens entre les personnages. Il n’y a pas d’ordre chronologique entre les textes des carnets de notes : on saute d’une année à l’autre dans un désordre intentionnel, le désordre du Far West?

Personnellement, j’ai eu du mal, surtout dans les deux premiers carnets, à m’attacher aux personnages et à comprendre qui ils étaient. J’ai également trouvé dommage de me rendre compte presque à la moitié du récit que les petites pensées dont il est parsemé étaient les dernières paroles que Charles Teasdale, le boxeur pyromane, aurait pu prononcer avant d’être pendu! Il me faudra une deuxième lecture pour apprécier toutes les subtilités du roman. Probablement après le défi de lecture …

photo défi_1622

 

Il me reste donc deux étapes pour compléter mon défi de lecture avant le 9 mai prochain.

 

Je lance un défi de lecture – 2 – Blanc dehors

 

Le 19 février dernier, j’ai amorcé mon défi de lecture qui consiste à lire les cinq romans québécois finalistes du Prix des libraires du Québec avant le dévoilement du gagnant le 9 mai prochain.

 

défi Blanc dehors

Blanc dehors de Martine Delvaux

Dès que j’ai eu l’idée de ce défi personnel, j’ai immédiatement emprunté Blanc dehors de Martine Delvaux sur PRETNUMERIQUE.CA.

J’avais pour objectif de lire au moins 20 pages par jour et ainsi terminer la lecture en 9 jours. Je dois avouer que j’ai plutôt dévoré le récit autobiographique de l’auteure en trois jours!

 

Martine Delvaux nous plonge au début de sa vie et nous livre un témoignage sincère et sans fioritures qui gravite autour de l’inexistence d’un père. Elle raconte son histoire qu’elle qualifie de récit rempli de trous blancs, car à l’époque, en 1968, naître hors mariage était un sujet tabou.

 

« Ce n’est pas un récit sur ma mère. Ce n’est pas non plus un récit sur mon père. C’est un récit qui parle de l’absence de récit. »

 


 

La prochaine étape de mon défi : lire Nord Alice de Marc Séguin.

 

Et vous, vous êtes-vous lancé un défi de lecture? Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager vos lectures et votre expérience sur le blogue Annotations.

Je lance un défi de lecture – 1

 

C’est parti! Le 19 février dernier, je me suis lancé le défi de lecture personnel suivant : lire les cinq romans québécois finalistes du Prix des libraires du Québec 2016 avant le dévoilement du gagnant le 9 mai prochain. C’est un défi de taille, mais qui devrait s’avérer amusant. Que diriez-vous d’embarquer dans l’aventure et de vous lancer un défi similaire?

 

Les cinq romans finalistes québécois sont :

défi_blanc dehors

Blanc dehors Martine Delvaux

L'année la plus longue

L’année la plus longue
Daniel Grenier

défi_la femme qui fuit

La femme qui fuit Anaïs Barbeau-Lavalette

défi_New Babylon

À la recherche de New Babylon Dominique Scali

défi_nord alice

Nord Alice Marc Séguin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme j’ai déjà lu L’année la plus longue de Daniel Grenier (voir mon billet sur Annotations), il me reste donc quatre romans à lire en onze semaines.

 

Voici mon défi et ma stratégie

 

Pour réussir mon défi, je me fixe l’objectif de lire au moins 20 pages par jour. Ça devrait être réaliste. Au fil de l’expérience, je publierai de courts billets pour vous faire part de ma progression et de mon appréciation des romans que j’aurai lus.

 

J’ai établi l’ordre de lecture suivant :

 

Lecture no 1 : Blanc dehors de Martine Delvaux
Objectif : Terminer la lecture en 9 jours – 27 février 2016

Lecture no 2 : Nord Alice de Marc Séguin
Objectif : Terminer la lecture en 12 jours – 10 mars 2016

Lecture no 3 : À la recherche de New Babylon de Dominique Scali
Objectif : Terminer la lecture en 21 jours – 4 avril 2016

Lecture no 4 : La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette
Objectif : Terminer la lecture en 19 jours – 5 mai 2016

 

Quelques trucs pour réussir

 

Voici quelques trucs que j’utiliserai et qui pourraient aussi vous aider si vous embarquez dans l’aventure :

 

1- Trouver et emprunter un livre imprimé ou numérique disponible immédiatement.

2- Réserver dès maintenant les prochaines lectures.

3- Se fixer un objectif de lecture quotidien réaliste.

4- Recruter des amis pour relever le défi avec vous.

5- Organiser un dimanche après-midi de lecture : vous pourrez ainsi mettre les enfants à contribution en leur donnant un petit défi de lecture personnel.

6- Utiliser une application mobile ou un site Web pour enregistrer vos progrès (par exemple Goodreads ou Babelio).

7- Rédiger ou filmer une courte critique que vous pourrez partager sur les réseaux sociaux ou sur le blogue Annotations.

 

Alors, êtes-vous prêts à relever le défi?

 

Partagez votre défi de lecture personnel sur le blogue Annotations et, surtout, bonne lecture!




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec