Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Le livre des Baltimore

13 juin 2016 par Catherine Lévesque | Catégorie(s) : Littérature suisse, Roman

Marcus Goldman, le personnage principal du roman, habite Montclair, une petite ville de la côte est des États-Unis. Devenu écrivain, il consacre son deuxième roman à l’histoire de ses cousins Goldman de Baltimore pour leur rendre hommage et mieux comprendre ce qui leur est arrivé.

Marcus puise dans ses souvenirs de jeunesse pour décrire avec bonheur l’admiration qu’il a vouée pendant si longtemps à cette famille Goldman, surnommée les « Baltimore ». Elle se compose de son cousin Hillel, assoiffé de connaissances, brillant et provocateur; de son cousin adopté, Woody, un colosse très doué au football et toujours prêt à défendre la veuve et l’orphelin; de son oncle Saul, dynamique et généreux, avocat de renom gagnant toutes ses causes et de sa tante Anita une jolie femme médecin, pimpante et affectueuse.

Tout semble réussir à cette famille qui vit avec passion, solidarité et richesse. Marcus éprouve une grande fascination pour les Baltimore. Avec leur magnifique maison et leurs résidences secondaires, leur vie lui semble plus belle, plus réussie et plus heureuse que la sienne.

Malgré sa jalousie, c’est la grande affection qu’il a pour eux qui prédomine. De plus, il a souvent l’occasion de passer des vacances avec eux, seul ou accompagné de ses parents. Avec ses deux cousins, il forme le « gang des Goldman » partageant sports, petits boulots, engagement politique, serments et mauvais coups.

Au début de leur adolescence, ils font la connaissance d’Alexandra, une jeune fille de deux ans leur aînée dont ils tomberont tous amoureux; ils se jureront cependant de ne pas tenter de la séduire, par loyauté les uns envers les autres.

Si Marcus revisite le passé, c’est qu’il est survenu un drame dans la vie des Baltimore. En fait, leur vie a basculé plusieurs fois jusqu’à la tragédie finale dont nous ne comprendrons toutes les ramifications qu’à la fin du roman. C’est ainsi que l’auteur Joël Dicker nous tient en haleine. Avec des allers-retours entre le passé et le présent, il construit une histoire bien imbriquée et prenante dont les personnages éclatants de vie stimulent notre imaginaire.

Marcus Goldman, son héros, était déjà présent dans son précédent roman, La vérité sur l’affaire Harry Québert vendu à plus d’un million et demi d’exemplaires.

À travers le récit de sa jeunesse, nous apprenons comment Marcus est devenu écrivain. Au fur et à mesure qu’il comprend le drame des Goldman de Baltimore, il réussit à écrire son deuxième roman et à guérir ses plaies.

 

DICKER, Joël, Le livre des Baltimore, Paris, Éditions de Fallois, 2015, 475 p.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec