Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Je lance un défi de lecture – 5 – La femme qui fuit

3 mai 2016 par Christine Durant | Catégorie(s) : Défi de lecture, Littérature québécoise, Prix littéraires

 

Que d’émotions pour terminer ce défi de lecture qui aura été assez exigeant pour moi (entre le travail, la famille, les études et le rhume)! Mais ça en valait la peine!

 

défi_la femme qui fuit

Phrases courtes, écriture vive, rythme effréné comme si le temps allait nous manquer. Récit profondément touchant, émotivement engageant. Voici la recette, à mon avis, d’un roman gagnant du Prix des libraires!

 

C’est peu dire : mon cœur de mère fut chamboulé.

 

Le récit que nous livre Anaïs Barbeau-Lavalette est prenant. C’est l’histoire de sa grand-mère Suzanne Meloche, épouse de Marcel Barbeau, peintre et sculpteur québécois. Le récit aborde l’effervescence entourant la création du mouvement automatiste et la publication du manifeste du Refus global de Paul-Émile Borduas. Il illustre également à travers la vie de Suzanne Meloche les déchirements qu’ont dû vivre plusieurs artistes du mouvement à essayer de concilier liberté et responsabilité. Le récit nous amène à réfléchir : faut-il forcément abandonner ceux qu’on aime pour vivre sa liberté individuelle? Il importe de se remettre dans le contexte social de l’époque dans laquelle le récit se déroule : le Québec de Duplessis des années 1940 et 1950 est encore largement sous le joug de l’Église catholique. Néanmoins, on peut se poser la question : fallait-il passer par là pour arriver ici?

 

 

 

 

 

Ainsi tu continues d’exister.
Dans ma soif inaltérable d’aimer.
Et dans ce besoin d’être libre, comme une nécessité extrême.
Mais libre avec eux.
Je suis libre ensemble, moi.

 

 

Ce récit ne peut laisser personne indifférent.

Il obtient mon vote comme grand gagnant de la catégorie Roman québécois du Prix des libraires du Québec 2016.

Maintenant que mon défi de lecture est terminé, j’attends avec impatience le dévoilement du gagnant le 9 mai prochain.défi de lecture - romans québécois

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce fut une expérience intéressante de découvrir de nouveaux auteurs québécois très talentueux. Des récits qui, souvent, nous touchent par des trames très personnelles.

 

Un commentaire pour “Je lance un défi de lecture – 5 – La femme qui fuit”

  1. Bravo Christine d’avoir relevé le défi! Tu nous donnes le goût de lire. La prochaine fois, je relève le défi avec toi.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec