Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Gabrielle Roy : sa vie en photos

24 septembre 2015 par Catherine Lévesque | Catégorie(s) : Documentaires québécois

Si vous aimez Gabrielle Roy, vous aurez beaucoup de plaisir à regarder sa vie défiler à travers ce magnifique album photos. La recherche, le choix d’images et la rédaction sont signés François Ricard, un grand spécialiste de Gabrielle Roy et son biographe. Il est aussi professeur émérite de littérature à l’Université McGill.

Cet album est en quelque sorte la conclusion de l’Édition du centenaire de l’ensemble de l’œuvre de la grande romancière. Il se divise en quatre parties : Les commencements, Le temps de l’aventure, Le temps de l’écriture et Un visage au fil du temps.

La première partie renferme beaucoup de photos de famille et de photos de classe. Gabrielle Roy est née en 1909 à Saint-Boniface, une ville francophone en banlieue de Winnipeg. Elle commence sa scolarité à l’Académie Saint-Joseph où les sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie enseignent le français malgré la loi manitobaine qui interdit dès 1915 l’enseignement de toute autre langue que l’anglais dans les écoles publiques.

La deuxième partie du livre est consacrée à la période aventureuse de la vie de Gabrielle Roy. Une fois son diplôme d’institutrice en poche, elle part enseigner à Cardinal, au nord du Manitoba. Plus tard, elle relatera cette expérience dans Ces enfants de ma vie et dans La détresse et l’enchantement. Par la suite, elle enseigne à l’Institut Provencher, une école pour garçons à Saint-Boniface. Parallèlement à son travail, elle fait du théâtre amateur au sein du Cercle Molière, entre autres. Quelques photos la montrent avec ses élèves ou ses comparses de théâtre. On trouve également une copie du premier texte de fiction de Gabrielle Roy, rédigé en anglais.

C’est ensuite la grande aventure pendant un an et demi en Europe où elle part étudier le théâtre pour finalement se consacrer à l’écriture. On la voit sur quelques photos en France et en Angleterre.

En 1939, à cause de l’imminence de la guerre, elle revient au Canada et s’installe à Montréal où elle écrit dans Le Jour, La Revue Moderne et Le Bulletin des agriculteurs. On voit plusieurs photos de ses reportages à travers le Québec au cours desquels elle rencontre des politiciens, des ouvriers, des colons, des maraîchers, des navigateurs et des commerçants. Il y a également des photos de ses premiers articles.

En 1945, son premier roman, Bonheur d’occasion, est publié et remporte un grand succès. Afin d’en faire la promotion, le photographe Conrad Poirier la prend en photo dans le quartier Saint-Henri à Montréal où l’action du roman se déroule. Les Zarov font aussi de grands portraits de l’écrivaine.

Après ces années trépidantes, Gabrielle Roy aura une vie plus retirée. Elle fait la rencontre de Marcel Carbotte qu’elle épouse en 1947. Les photos la montrent en Europe avec lui, puis à Québec et à Petite-Rivière-Saint-François où elle passera de nombreux étés à écrire. On la voit en compagnie de son mari ou de ses amis comme les peintres Jean-Paul Lemieux et René Richard ou les écrivains Jacques Poulin et Félix-Antoine Savard. On trouve également des photos de ses manuscrits et de ses livres publiés.

La dernière partie du livre est la plus touchante, car on voit évoluer le visage de Gabrielle Roy au fil du temps grâce à des photos d’elle de 20 ans à 70 ans!

 

RICARD, François (dir.), Album, Gabrielle Roy, Montréal, Boréal, 2014, 151 pages.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec