Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Bien plus savoureux que du Pablum

19 juin 2014 par Marie-Ève Roch | Catégorie(s) : Musique, Musique pour enfants

La musique pour enfants a parfois bien mauvaise presse. Je me souviens d’un dossier sur le sujet, paru il y a quelques années dans La Presse (Musique pour enfants – Fini le Pablum musical!), qui à l’époque m’avait laissé une drôle d’impression. Non que j’apprécie particulièrement le Pablum, mais j’avais été surprise (et triste) de constater que l’alternative audit Pablum qu’on y proposait se limitait à faire écouter aux enfants de la musique pour adultes, triée sur le volet, ou son adaptation pour clochettes synthétiques, à la Rockabye Baby (Black Sabbath en version édulcorée, fallait y penser), ou encore l’interprétation de chansons pour enfants par des chanteurs… pour adultes. À la décharge des auteurs, on a pris la peine de souligner ici l’excellent travail accompli par La Montagne secrète, où les Ariane Moffatt et compagnie réinterprètent avec bonheur nos classiques pour le jeune public.

Vous comprendrez que je n’ai rien contre l’exploration par les plus jeunes de musiques qui ne leur sont pas destinées; que l’on veuille faire découvrir aux enfants ce qui nous allume, nous, les grands, voilà qui est tout à fait naturel. Mais qu’en est-il des créations pour les enfants? Les artistes qui osent les cibler méritent-ils tous l’étiquette « Pablum musical »?

Mon (beau!) défi, dans ce blogue, sera de vous faire découvrir à quel point les univers sonores et poétiques destinés aux plus jeunes peuvent parfois être riches, surprenants, rigolos et émouvants. Certains auteurs-compositeurs-interprètes pour enfants font preuve d’autant (et parfois plus) d’inventivité que bien des créateurs pour le « grand » public. Je souhaite porter à votre attention ce concentré de bonheur pour les oreilles, souvent méconnu faute d’une distribution à grande échelle. Et, question de marquer les esprits, je commence avec un poids lourd dont je risque de vous reparler, juste pour me faire plaisir.

À tous, petits et grands, bonne écoute!

 

Hervé Suhubiette

Tremblements de tête, Hervé Suhubiette, Paris, Didier Jeunesse, 2010. J’ai eu un immense coup de foudre lorsque j’ai découvert cet artiste il y a quelques années. Musicien et chanteur habile et éclectique, il concocte pour la jeunesse des univers foisonnants portés par des chansons vastes, bouleversantes, d’une très grande finesse. En 2010, il a remporté le Grand Prix du disque de l’Académie Charles Cros pour son album Tremblements de tête (écouter un extrait). Un piano, un accordéon, un trombone, une voix, deux ou trois rythmes syncopés… et nous voilà partis.

« Ma grand-mère est au ciel

Est-ce qu’elle joue à la marelle

Au milieu des nuages?

Ma grand-mère est au ciel

Est-ce qu’elle peint des aquarelles

Et des paysages? »

(« Ma grand-mère est au ciel », tirée de : Tremblements de tête,

Hervé Suhubiette, Paris, Didier Jeunesse, 2010.)

 

À découvrir :

Tremblements de tête

Hervé Suhubiette, Paris, Didier Jeunesse, 2010.

La grande évasion

Hervé Suhubiette, Paris, Adami, 2004.

Quartier libre

Hervé Suhubiette, France, Adami, 2000.

La java des couleurs

Hervé Suhubiette, Paris, Naïve, 1996. 

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec