Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Anxiété quand tu me tiens

26 mai 2014 par Maryse Breton | Catégorie(s) : Bande dessinée, Récit autobiographique

Vous est-il déjà arrivé d’emprunter un DVD au club vidéo et de réaliser après plusieurs jours qu’il est en retard? De vous dire qu’il faut absolument le retourner, mais de procrastiner au point de rendre l’exécution de cette simple tâche de plus en plus en plus difficile?

Ce qui commence comme une anecdote drôle de la vie quotidienne se transforme en cauchemar pour l’auteure et illustratrice américaine Allie Brosh puisque, pour elle, le DVD fautif la paralyse littéralement, la clouant sur le divan pendant des jours.

Plonger dans Hyperbole and a Half, le tout premier livre d’Allie Brosh qui rassemble les meilleurs billets de son blogue autobiographique, c’est découvrir une personne fragile, vulnérable, prise dans la tourmente de la dépression. L’humour noir et l’autodérision ne sont jamais trop loin, toutefois, comme lorsqu’elle décrit cette journée où après l’extraction d’une dent, la bouche encore engourdie à la suite de l’intervention, Allie pique une violente colère à sa mère au restaurant. Sa pauvre mère n’a d’autre choix que de se plier à ses demandes, au risque de passer en public pour une marâtre abusant de son enfant handicapée.

Brosh accompagne ses billets de dessins crus, dépouillés, aux couleurs vives. Elle se met en scène et campe également les personnages et les endroits principaux de son univers : sa mère, ses chiens, son ami, leur salon. Son autoportrait, un personnage primitif composé de quatre ou cinq traits, sans nez, avec de gros yeux ronds, rend de façon puissante les émotions que Brosh nous décrit.

Parfois drôles, parfois troublants, les épisodes de sa vie sur lesquels Brosh ouvre grande la porte hantent autant le lecteur qui n’a pas connu la dépression que celui qui en a souffert.

___________________________________________

BROSH, Allie, Hyperbole and a half : unfortunate situations, flawed coping mechanisms, mayhem, and other things that happened. New York, Simon & Schuster, 2013, 369 p.

Laissez un commentaire




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec