Ready-made littéraire

La forme du présent ouvrage intrigue. Tel un ready-made, où un objet trouvé devient une œuvre d’art, des termes usuels servent ici le projet esthétique de l’auteur. Multidisciplinaire, joyeux drille investissant les sphères des arts visuels, de la poésie et de la performance, Marc-Antoine K. Phaneuf en est à son troisième titre aux éditions Le Quartanier. Poésie? L’exercice de classification s’avère ici complexe. Sans coupe, en continu, le texte déconcerte. Consommateur de culture populaire, le jeune auteur rassemble ses expériences et nous les livre d’un trait. Cracheur d’interminables listes, dompteur de mots, l’écrivain improvisateur mène tout un cirque. Des souvenirs, mais surtout des expressions connotées, s’accumulent, se bousculent, se tiraillent, s’impatientent à la queue leu leu. Phaneuf les repère, les agence et voilà qu’ils paradent et discutent entre eux.

« … un peintre flamand, un flamant rose, rose carnaval, Cap Canaveral, un décollage de fusée, la série de peinture Action Painting de Mark Tansey où il représente des peintres du dimanche qui peignent un décollage de fusée, peindre aussi vite que Bob Ross, la coupe des Jackson Five, dans le temps que Michael Jackson était noir… »

La parole du crieur déferle. Du mot DÉBUT ou mot FIN, il sillonne les étendues paginées. Astucieux, son message n’est pas dénué d’âme. Sa logique tient à l’enchaînement des idées qui défilent. S’y immiscent la fantaisie et l’humour. L’artiste s’approprie le média livre pour réaliser son projet. La performance devient ici l’objet du travail d’écriture. Une belle invention que cette tirade. On s’y promène comme on parcourt les salles d’un musée en observant les locutions une à une, tels des objets suscitant la curiosité et les sourires, ici et là.

 

PHANEUF, Marc-Antoine K, Cavalcade en cyclorama, Montréal, Le Quartanier, 2013, 69 p.