Portail BAnQ Nétiquette
Annotations;: Livres, musique et cinéma.

Archives : janvier 2013

Patti et Robert pour la vie


Just Kids est le récit autobiographique que Patti Smith a publié en 2010 et pour lequel elle a remporté le National Book Award. Le livre est centré sur sa relation avec Robert Mapplethorpe, le photographe américain, qu’elle rencontre à New York en 1967 alors qu’ils sont de jeunes artistes pratiquement itinérants. Poursuivant tous deux le même objectif, vivre de leur art à New York, ils emménagent ensemble et survivent avec le seul salaire de Smith, employée chez un éditeur. Smith… Lire la suite
 

Les États-Unis, en déclin?


par Jean-François Barbe On a parfois l’impression que les Québécois et les Américains vivent sur deux planètes différentes. Prenons les impôts. Où ailleurs qu’aux États-Unis passerait-on un référendum réellement passionné, comme à Atlanta l’été dernier, sur l’opportunité de hausser la taxe de vente de 0,01$ pendant dix ans? Oui, vous avez bien lu. Un cent sur un dollar … afin de financer la rénovation et l’expansion d’un réseau autoroutier à deux doigts de l’asphyxie. Car telle était la finalité de l’exercice,… Lire la suite
 

Lettres urbaines


Beaucoup mieux que d’autres villes américaines, Montréal possède ce don singulier d’aviver les élans créateurs chez des écrivains de tous les horizons. N’est-elle pas pourtant une cité insaisissable, qui peut surprendre par ses inégalités, par son inconstance, par la diversité de son architecture, de sa composition sociale et linguistique? Nous pouvons être étonnés que notre incapacité à tracer un portrait homogène de la métropole soit au contraire, pour les écrivains, une source même de stimulation. Dans Montréal à l’encre de… Lire la suite
 

Qu’arrive-t-il à Lulu?


Dans la quarantaine, Lulu est mère de trois enfants : deux jeunes garçons et une ado. Elle est aussi la femme d’un homme colérique qui a un penchant pour l’alcool. Un jour, après une entrevue d’embauche, Lulu téléphone à son sympathique mari pour lui raconter comment l’entrevue s’est déroulée, puis elle décide de ne pas rentrer à la maison immédiatement. De fil en aiguille, l’absence de Lulu se prolonge. Elle part en cavale pour se donner l’oxygène qui lui manque dans… Lire la suite
 

Quelle juste part?


« La production de richesses étant une affaire collective et non individuelle, il revient à la société de choisir la redistribution qui est la plus susceptible de lui permettre d’atteindre ses objectifs. » (p. 12) Les militants d’Occupy Wall Street et tous ceux qui les ont suivis ailleurs sur la planète ont-ils raison de s’indigner? Les inégalités économiques qu’ils dénoncent ne sont-elles pas inévitables puisque certains travaillent plus fort et produisent plus que d’autres? La société ne doit-elle pas s’accommoder de ces inégalités… Lire la suite
 

Un appel à la mémoire de l’Histoire


C’est dans la foulée de la rentrée littéraire de l’automne 2012 que j’ai découvert l’existence de l’auteure Julie Otsuka et de son plus récent roman traduit en français : Certaines n’avaient jamais vu la mer. Difficile pour moi de ne pas être interpellée par le titre. Assurément l’expérience de femmes allait constituer la matière première du récit… Sans oublier le graphisme splendide de la page couverture : la photographie de type Kodachrome d’une jeune Japonaise (on le suppose à son kimono), sa… Lire la suite
 




© Bibliothèque et Archives nationales du Québec